Edward Snowden sur la scène de TED2014Quand le storytelling atteint-il son potentiel maximal ? Quand la marque ne se contente pas de raconter une histoire, mais est actrice d’une histoire. A ce titre, la société Suitable Technologies vient sans nul doute de réaliser l’une des plus belles opérations de marketing de contenu de ces derniers mois, en permettant à Edward Snowden d’intervenir en personne sur la scène de TED 2014 à Vancouver.

Le célèbre lanceur d’alertes Edward Snowden, vivant actuellement caché quelque part en Russie, a fait son apparition sous la forme d’un avatar vidéo motorisé, grâce au robot Beam Pro de Suitable Technologies. Imaginez la surprise du public quand le présentateur a annoncé : « Je vous demande d’accueillir maintenant sur la scène de TED l’homme derrière les révélations, Ed Snowden » !

C’est une magnifique preuve par l’exemple de la promesse sous-jacente aux produits de la société : être là quand vous ne pouvez pas être là. Ce-faisant, la marque ne se contente pas de raconter ce qu’elle fait (storytelling) : elle le fait (storydoing). Et elle participe à l’histoire, voire à l’Histoire, de l’Internet des citoyens. Elle récupère donc à son compte une thématique d’actualité très chaude en ce moment, à savoir la gouvernance de l’Internet et le respect de la vie privée. En ce sens, elle réalise donc une superbe opération de ce que David Meerman Scott appelle le newsjacking.

La coopération de Suitable Technologies à cet événement TED est donc un exemple particulièrement puissant de marketing de contenu. Mais allons maintenant au-delà du marketing, et écoutons ce qu’Edward Snowden a à nous dire…