point d'exclamation

Illustration : Creative commons par chrisinplymouth

Mal-aimée, malmenée ou tout bonnement ignorée, la ponctuation a la vie dure. Des auteurs célèbres, tels Proust, ont voué une haine féroce à l’encontre de sa modeste servante, la virgule, au point qu’un grand nombre de ses œuvres en sont dépourvues.

Pourtant, la ponctuation est un outil sans pareil pour organiser le discours de la langue écrite. Elle autorise une segmentation graphique de la chaîne verbale (1) facilitant la lecture. Cette spatialisation textuelle (2) n’est pas sans conséquence sur la phrase puisqu’elle lui donne une valeur et un ton particuliers : « il suffit du déplacement d’une virgule pour dénaturer le sens de la pensée » disait l’historien Michelet.

Alors, la prochaine fois que vous croisez un point virgule dans une phrase, arrêtez-vous. Sachez suspendre votre jugement à la vue de trois petits points. Et exclamez-vous avec nous : ponctuation, je t’aime !

  1. Dictionnaire d’analyse du discours D.Maingueneau, P.Charaudeau p523 : Segmentation Graphique

  2. Manuel de linguistique pour les textes littéraires D.Maingueneau p226 Chap 11 Cohérence et cohésion, lse Paragraphes